•  Demandons de MEILLEURES CONDITIONS POUR LA REPRISE DES ECOLES le 26 AVRIL 2021

    Les écoles reprennent donc le 26 avril ! Le ministre de l’éducation nationale n’a eu de cesse de prétendre que les protocoles étaient suffisants là où tout indique que la politique de tests est défaillante, que rien n’a été fait pour améliorer le bâti et en particulier les possibilités d’aération, que le nombre d’élèves par classes continue à être trop élevé alors que le fonctionnement avec des effectifs allégés liés à des recrutements supplémentaires et la réquisition de locaux aurait pu éviter la multiplication des cas de contamination .

    Des conditions sanitaires strictes doivent permettre de maintenir les écoles et établissements scolaires ouverts et ainsi garantir les conditions d’une scolarité en présentiel, moins inégalitaire que l’enseignement à distance. 

    Nous demandons :

    ·                                 Les moyens d’assurer les remplacements, la prolongation au moins jusqu’aux congés d’été des contrats des contractuels et AED recrutés dans le cadre d’autorisations liées à la crise sanitaire afin de permettre un meilleur fonctionnement des établissements, d’accompagner les élèves à hauteur des besoins...

    ·                                 Des créations de postes d’enseignantes et d’enseignants, de Psy-EN, de personnels administratifs, santé et sociaux, vie scolaire dans les écoles et les établissements pour la rentrée de septembre, pour annuler les fermetures de classes et de postes, répondre aux inégalités qui se creusent, et pouvoir anticiper une possible poursuite de la crise sanitaire.

    ·                                 La mise en place immédiate des mesures adaptées (fermeture de la classe, élèves comme personnels déclarés cas contacts) afin d'éviter toute contagion, dès le premier cas Covid avéré

    ·                                 Une amélioration significative de la politique de tests

    ·                                 L’équipement des locaux en capteurs de CO2

    ·                                 La fourniture de masques chirurgicaux aux élèves et aux personnels.

    ·                                 La vaccination de tous les personnels volontaires qui travaillent dans les écoles, collèges et lycées. Elle doit se concrétiser rapidement et être étendue à tous les personnels particulièrement exposés. C’est une mesure d’intérêt général. Le calendrier précis et les modalités d’accès au vaccin doivent être définis rapidement.

    Nous attendons du gouvernement, du ministre de l’éducation nationale, des réponses rapides et claires à nos demandes, et ce avant la reprise des cours fixée au 26 avril 2021. Des discussions doivent être ouvertes.

    Voici le lien pour signer la pétition intersyndicale pour demander de meilleures conditions pour la reprise du 26 avril 2021 :

     

    La pétition     https://la-petition.fr/reprise-le-26-agir-rapidement

     

      Demandons de MEILLEURES CONDITIONS POUR LA REPRISE DES ECOLES le 26 AVRIL 2021

     

    La réouverture des écoles, collèges et lycée ne peut intervenir sans changement. Il faut agir rapidement. Signez la pétition.

    la-petition.fr

    Et puis le 1er-mai approche :
    Dans l’Aude, 2 RDV :
     

    NARBONNE : 10h devant les Halles

     

    CARCASSONNE : 10h square Gambetta, devant le monument de la Résistance 

    Prenez soin de vous. 

    Salutations syndicales. 

     

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Manifestons ensemble avec 9 organisations syndicales et associations de retraités !

     

    Soyons PRESENTS et NOMBREUX avec le GROUPE des 9 !

    L'union fait la force. 

     

     

    RASSEMBLEMENTS DANS L'AUDE :

     

    CARCASSONNE  : 14H DEVANT LA CPAM 2 allée de Bezons

     

     

    NARBONNE : 14H30 DEVANT LA SOUS PREFECTURE 37 BL Gal DE GAULLE

     

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Retraités, le 31 MARS, on a TOUTES les RAISONS de se MOBILISER, tous ENSEMBLE !

    Carcassonne, le 19 mars 2021 

    LES RETRAITÉS VEULENT VIVRE !! 

    ENSEMBLE, EXIGEONS : 

    -         Une revalorisation immédiate de 100€ comme une 1ère étape avant les 300€ nécessaires ; 

    -         Des vaccins rapidement et gratuits pour tous ; 

    -         Un droit à l’autonomie dans la branche maladie car ce n’est pas aux retraités de financer ce droit ni par l’impôt, ni par des mesures fiscales supplémentaires.

    _    DES MOYENS INDISPENSABLES POUR NOTRE SYSTÈME DE SANTÉ PUBLIQUE.

     DES SERVICES PUBLICS QUI RÉPONDENT AUX BESOINS DE TOUS.

     ASSEZ DE DISCRIMINATIONS ! Nous refusons que le pouvoir nous oppose aux jeunes, en particulier aux étudiants.

     

    RETRAITÉES, RETRAITÉS, MOBILISONS-NOUS !

    Faisons entendre nos voix et participons nombreuses et nombreux aux rassemblements prévus dans l’Aude

    MERCREDI 31 MARS 2021 

     

                        CARCASSONNE : 14h00, devant la CPAM (2 Allée de Bezons)

    NARBONNE : 14h30, devant la Sous-Préfecture (37 Bd Gal De Gaulle) 

     

    FAISONS ENTENDRE NOTRE VOIX

    TOUS ENSEMBLE AVEC LE GROUPE DES 9

    Retraités, le 31 MARS, on a TOUTES les RAISONS de se MOBILISER, tous ENSEMBLE !

    Retraités, le 31 MARS, on a TOUTES les RAISONS de se MOBILISER, tous ENSEMBLE !  et le groupe des 9

    Retraités, le 31 MARS, on a TOUTES les RAISONS de se MOBILISER, tous ENSEMBLE !

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Nous avons toutes les raisons de nous mobiliser le 4 février ensemble avec les salarié.es et la jeunesse pour nos revendications car elles se rejoignent :

    Pour la santé,

    pour le plan de relance qui favorise surtout les multinationales et poursuit le même objectif libéral de casse de l’appareil productif et des services publics.

    pour la jeunesse qui plonge dans l’extrême précarité,

    pour la revalorisation des salaires sur la base du SMIC à 1 800 euros brut, ce qui est une revendication juste,

    pour augmenter les salaires, les pensions de retraites, c’est bénéfique au pouvoir d’achat.

    Nos organisations CGT, FSU, Solidaires et LSR,  faisons nôtres les revendications portées par les syndicats et organisations de jeunesse.

    Nous refusons toutes sortes d’oppositions entre la jeunesse et les retraités.

    La misère s’installe chez de nombreux jeunes, elle progresse aussi chez de nombreux retraités.

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • 4 février : pour une lutte commune de tous les travailleurs, avec les jeunes !

    4 FEVRIER : pour une lutte commune de tous les travailleurs, toute la jeunesse

                     pour l’emploi, les libertés, les services publics, contre la précarité !

    Les syndicats CGT, FSU et Solidaires et quatre organisations de jeunesse, dans une déclaration commune, appellent à :

    "un temps fort de mobilisation et de grève" interprofessionnelles,

    pour l'emploi et les services publics et contre la précarité,

     

    JEUDI 4 FEVRIER 2021: Manifestations dans l’AUDE :

     

          NARBONNE        10h Bourse du Travail 

          CARCASSONNE 11h devant Pôle Emploi (34 Boulevard Joliot-Curie à La CONTE)

     

    Les organisations appellent, dans une dynamique de convergences et de renforcement des luttes, à un temps fort commun interprofessionnel de mobilisations et de grève le 4 Février 2021.

     

    Cette date du JEUDI 4 FEVRIER suivra "trois journées phares + la journée contre la Loi Sécurité globale :

    *dans la santé le 21 JANVIER,

    *dans l'éducation nationale le 26 JANVIER

    *dans l'énergie le 28 JANVIER

    *pour les libertés le 30 JANVIER

    47 % des jeunes s’inquiètent pour leur emploi et le taux de chômage des jeunes a dépassé les 20 %.

    Le second confinement les a fait plonger dans l’extrême précarité. 

     

    Les travailleurs doivent s’emparer de l’occasion offerte par cette journée du 4 FEVRIER. Elle peut être l’occasion de montrer leur force et de se retrouver autour de leurs revendications communes. 

    4 FEVRIER : pour une lutte commune de tous les travailleurs, avec les jeunes !

     

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Le 4 FEVRIER Défendons nos Libertés, l'Emploi, les Salaires, nos Conventions collectives !   

    Le 4 FEVRIER Défendons nos Libertés, l'Emploi, les Salaires, nos Conventions collectives ! 

               

    Carcassonne, le 19 janvier 2021

      Depuis de nombreux mois, et malgré le contexte de crise sanitaire, les luttes se multiplient dans le pays. Notre département de l’Aude n’est pas en reste.

    Les salariés d’Orano Malvesi, ont lutté pendant 3 mois pour la ré-internalisation de la sous-traitance,

    les salariés de Kéolis pour les emplois et les salaires,

    les postiers contre la fermeture des bureaux de poste de plein exercice,

    les finances publiques, la santé secteur soignants mais aussi le secteur médico-social et social,

    les électriciens gaziers,

    les personnels d’entretien de l’hôpital Carcassonne,

    les cheminots et les salariés de Géant Casino contre la déshumanisation dans le secteur du transport et du commerce

     

    Toutes ces actions ont un point commun, le travail et l’emploi !

    Coté salaires, une misère : la ministre du Travail annonce, presque comme une provocation, une revalorisation du SMIC en dessous d’1% pour 2021 !

    Rien non plus pour les 1ers de corvée, exposés depuis le début de la pandémie ! 

    Rien pour les soignants qui dénoncent un plan Ségur au rabais et beaucoup de professionnels oubliés ! 

    Rien pour l’ensemble des fonctionnaires dont le point d’indice reste gelé !

    Par contre, les gagnants sont bien toujours les mêmes et ainsi les entreprises les moins touchées par la crise seront celles qui bénéficieront le plus des baisses d’impôt.

    Les dividendes versés aux actionnaires ont augmenté de 70% ces dix dernières années, mais aucune mise à contribution des plus hauts revenus et du capital n'est à l'ordre du jour !

    Voyez des solutions concrètes et immédiates proposées par la CGT dans le document joint !

     

    Le 4 FEVRIER Défendons nos Libertés, l'Emploi, les Salaires, nos Conventions collectives !    Le 4 FEVRIER Défendons nos Libertés, l'Emploi, les Salaires, nos Conventions collectives !

      Faisons du 4 FEVRIER 2021, la journée interprofessionnelle d’action,

     

    une journée pour nos emplois,

     

    pour vivre et travailler dignement dans l’Aude !

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • GRÉVE et MANIFESTATIONS MARDI 26 JANVIER pour une autre politique éducative !

    Mobilisons-nous pour nos salaires, pour nos conditions de travail, pour les postes :

    exigeons la revalorisation et un autre budget pour l’Éducation !

    Les organisations appellent les personnels à poursuivre les mobilisations en cours, à s’engager dans l’action et à préparer une GRÉVE le MARDI 26 JANVIER pour exiger des créations de postes, une autre politique éducative, le dégel de la valeur du point d’indice couplé à des mesures significatives de revalorisation des salaires et des carrières dans l’éducation. Elles engagent les personnels à construire dès maintenant une dynamique de mobilisation par des actions locales, réunions, motions et courriers collectifs auprès de la DASEN, de la Rectrice, du gouvernement.

    MANIFESTATIONS MARDI 26 JANVIER :

    NARBONNE : 10h PLACE DE LA MAIRIE

       CARCASSONNE : 14h30 PORTAIL DES JACOBINS

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • CGT Educ11 et FNEC FP FO appellent à manifester le 16 Janvier 2021  CGT Educ11 et FNEC FP FO appellent à manifester le 16 Janvier 2021

        

    Les organisations syndicales de l'Education Nationale CGT Educ11 et FNEC FP FO appellent à participer aux manifestations organisées dans l'Aude

     pour le retrait total de la proposition de loi dite Sécurité Globale

     pour le retrait du Schéma National de Maintien de l'Ordre (SNMO)

     pour le retrait de toutes les dispositions élargis-sant la surveillance de masse ou faisant reculer le droit à l'information

    SAMEDI 16 JANVIER

    NARBONNE : 10h30 devant la sous-préfecture

                                                                         CARCASSONNE : 14h30 Portail des Jacobins

     


    votre commentaire
  • Loi de “Sécurité Globale” : les libertés publiques en danger - 2 RASSEMBLEMENTS DANS L’AUDE

     

    Loi de “Sécurité Globale” : les libertés publiques en danger

    La coordination StopLoiSécuritéGlobale est constituée de plus de 70 organisations dont des syndicats professionnels de journalistes avec le SNJ CGT, des associations des droits humains, des confédérations dont la CGT, des professions de l’image…

    Elle oeuvre pour obtenir la suppression des mesures liberticides contenues dans le projet de loi de globale et dans le schéma national du maintien de l’ordre (SNMO).

    Le projet de loi liberticide « Sécurité globale a été adopté par l’Assemblée nationale le mardi 24 novembre 2020. Une nouvelle lecture est prévue au Sénat fin janvier.

    Les fichiers de police -trop peu- recadrés par le Conseil d'Etat

    Saisi d’un recours en référé par les organisations syndicales CGT, FO, FSU, SAF, SM, Solidaires, l’Unef, ainsi que par l’association GISTI contre les décrets qui élargissent considérablement le champ de trois fichiers de police et de gendarmerie, le Conseil d’Etat vient malheureusement de rendre une décision de rejet.

    Ces dispositifs répressifs, comme les fichages des militant-es ou plus largement de la population avec collecte d’informations multiples dont l’appartenance syndicale et les opinions politiques, sont des outils à la main d’un gouvernement de plus en plus autoritaire, adoptés dans l’urgence, sans souci du respect des droits humains.

    C’est pourquoi la CGT est partie prenante au sein de la coordination StopLoisécuritéglobale au niveau national 

    La CGT Aude s’associe à l’appel du collectif national « StopLoisécuritéglobale ».

     

    2 rendez-vous sur le département : 

    SAMEDI 16 JANVIER 2021

    NARBONNE : 10h30, devant la Sous-Préfecture

                                                                        CARCASSONNE : 14h30, Portail des Jacobins

     

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Mobilisation unitaire samedi 16 janvier contre la loi Sécurité Globale et les autres textes liberticides

    La coordination nationale #Stop Loi Sécurité Globale# appelle aussi à de nouvelles Marches des Libertés, Samedi 16 Janvier 2021, partout en France, avant un grand rassemblement, Samedi 30 Janvier, à Paris.

    MOBILISONS-NOUS

    contre la loi Sécurité Globale et les autres textes liberticides !

    SAMEDI 16 JANVIER 14h30

    au Portail des Jacobins - CARCASSONNE

     

    Nous demandons le retrait total de la proposition de loi dite « Sécurité globale », le retrait du

    Schéma national du maintien de l’ordre (SNMO) et de toute autre disposition élargissant la

    surveillance de masse ou faisant reculer le droit à l’information.

    Marche des libertés du Portail des Jacobins jusqu'à la Préfecture.

    Nous passerons devant le siège de l’Indépendant et de la Dépêche où nous ferons une halte, en soutien aux journalistes menacés par cette loi.

    Tant que ces textes liberticides ne seront pas abandonnés, nous défendrons sans relâche nos libertés.

     

    C’est ensemble que nous allons reprendre la main sur 2021.

    Ensemble, nous ferons de 2021 l’année de l’action. Mobilisation unitaire samedi 16 janvier contre la loi Sécurité Globale et les autres textes liberticides

     

    Lire la suite...


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique