• POESIE

    Poème d'Annie

     

    Dualité

     

    Chante danse et tourbillonne

    joli vers , libre;

    Combat, lutte , crie , délivre

    la conscience fêlée et brouillonne.

     

    Pleure la douceur des soirs d'été;

    la rose à peine éclatée,

    Mais tempête et dénonce

    les violences et trahisons des hommes.

     

    Je ne veux plus de rime riche,

    de phrases désarticulées;

    Que la couleur des matins frais

    jamais plus de monde en friche.

     

    Alors poète prends ta plume

    dans ce monde délivré;

    Tu peux sur l'onde et l'écume

    Ecrire , toi aussi , ce qu'il te plait:

     

    La terre est douceur

    L'homme a vaincu

    la laideur

    la douleur

    le malheur

    l'avarice

    l'injustice

     

    L'homme est libre comme

    l'air

    la mer

    le vers,

    la Terre est belle

    Mais si tu veux , sois toujours

    Rebelle.

     

     

    Annie Passet             Mars 2002

    « Manifeste pour un socialisme de notre tempsL'espace d'un regard sur la guerre, vu par Nina »

    Tags Tags : , , ,