• TOUS dans la rue le 6 DÉCEMBRE 2018 !

    CARCASSONNE -  16H devant la PRÉFECTURE

    Bd Jean Jaurès - côté ROCHER de la LUTTE

    Les dernières décisions du gouvernement concernant les pensions de retraite aboutissent à un recul social de plus de 70 ans. 

    Aujourd’hui ce gouvernement supprime la revalorisation annuelle des pensions. Il   veut  encore   baisser le pouvoir  d’achat ! 

    Frapper les retraitées et retraités : un choix politique 

    Les millions d’euros pris dans nos poches ne sont pas perdus pour tout le monde :

     suppression de l’ISF,

     baisse de l’impôt sur les sociétés (jusqu’à 25 % en 2022),

     baisse de 1,8 point de la cotisation famille,

     baisse annoncée des cotisations patronales maladie de 6 points en 2019,

     suppression de « l’exit taxe » (6 milliards d’euros),

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Mobilisation du 1er décembre 

     Des salariés actifs et retraités, des citoyens expriment une colère légitime pour avoir les moyens de vivre DIGNEMENT, pour plus de JUSTICE SOCIALE. Cette colère, la CGT, FSU et SOLIDAIRES la comprennent et la portent au quotidien depuis plusieurs mois et au travers de nombreuses journées d’actions et de grèves.

    SAMEDI 1er DECEMBRE 2018

     

    RASSEMBLEMENT À CARCASSONNE 

    10h00, DEVANT LA PRÉFECTURE 

    Bd Jean Jaurès - côté Rocher de la Lutte

    TOUS ENSEMBLE pour d'autres choix de Société !

    ll y a donc urgence à répondre aux attentes sociales comme : 

    - l’augmentation du SMIC à 1800 euros avec répercussion sur l’ensemble des grilles de salaires mais aussi des pensions et des minima sociaux ; 

    - la prise en charge des transports par les employeurs ;

    - une TVA à 5,5% pour les produits de première nécessité, notamment le gaz et l’électricité ; 

    - une fiscalité juste, tenant compte des revenus, avec en premier lieu le rétablissement de l'ISF l’Impôt Solidarité sur la Fortune ;

    - la réduction du temps de travail hebdomadaire permettant la création de millions d’emplois ;

    - le renforcement des services publics, accessibles à tous et pour tous ;

    - la mise en place d’une sécurité sociale professionnelle garantissant à chaque travailleur un emploi stable et/ou une formation correctement rémunérée ;

    - l’indemnisation de 100% de salariés privés d’emploi .

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • TOUS DANS L'ACTION LE 1er DÉCEMBRE avec L'ENSEMBLE DES TRAVAILLEURS et

    LE 6 DÉCEMBRE avec LES RETRAITÉS !

    (à l'appel de CGT, FO, CGC, CFTC, FSU, SOLIDAIRES, FGR, LSR, ENSEMBLE SOLIDAIRES) 

    La montée de la colère est légitime et salutaire ! Elle met en cause cette politique antisociale conduite de concert par Macron, Philippe et le patronat. La paupérisation de larges franges de la population est un drame, d'autant que les inégalités sociales accentuent encore les atteintes à  l'environnement.

    Mensonge à propos de ces choix de taxes pour l'urgence écologique ! Le produit des taxes sert avant tout à augmenter le budget de l'Etat et ainsi compenser les cadeaux fiscaux faits aux plus riches (ISF Impôt de Solidarité sur  la Fortune ...

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Ça suffit le racket de l’Etat ! Les automobilistes n’ont pas à payer les cadeaux fiscaux faits par le gouvernement aux gros patrons et aux grandes fortunes ! Il est grand temps de s’attaquer aux profits des multinationales comme TOTAL. 

    Dans l’immédiat, il faut se mobiliser pour :   

    - Augmenter les salaires et porter le SMIC à 1800€ brut immédiatement ; Ouvrir des négociations dans toutes les branches professionnelles afin de garantir l’augmentation proportionnelle de tous les salaires,  

     

    - Augmenter les pensions de retraite et supprimer l’augmentation de 25% de la CSG intervenue en 2018

     

    - Rétablir l'ISF l’impôt sur la fortune, supprimer le C.I.C.E, combattre réellement la fraude fiscale évaluée à une somme d’environ 60 à 80 milliards par an.

     

    - Obliger le gouvernement à baisser et à renoncer aux augmentations prévues de TICPE, et à baisser la TVA, l’impôt le plus injuste,  

     

    - On demande de mettre en place une réelle politique de développement des transports en commun. 

     

    - Arrêter le démantèlement de la SNCF, faire progresser le fret ferroviaire. Qu’attend donc le gouvernement pour agir de façon écologique, comme il prétend ? Il faut répondre réellement à l’urgence de transition énergétique face aux enjeux environnementaux et au dérèglement climatique. Il faut une politique publique de transport pour réduire les rejets de gaz à effet de serre.

    Localement, la ligne SNCF de Carcassonne – Quillan a besoin des travaux de rénovation pour le tronçon Limoux – Quillan : on demande sa remise en fonction !   

     

    - Étendre la gratuité de l’accès aux transports publics (déjà en vigueur dans plusieurs villes de France).

     

    Lire la suite...


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires